Gouttières: installation de systèmes de chauffage à faire soi-même

click fraud protection

Au début du printemps et à la fin de l'automne, tous les propriétaires sont confrontés au problème du gel des rampes de toit et du gel dans le drainage de l'eau de fonte. Si le problème n'est pas résolu à temps, la sécurité des personnes, ainsi que celle de leurs biens, sera menacée par les gros glaçons qui tombent du toit et les mottes de neige gelées.

Une bonne solution consiste à chauffer les gouttières, ce qui empêchera la formation de glace. Ce matériel expliquera ce qu’il est nécessaire d’équiper le système de drainage en chauffage. Nous vous indiquerons également quels matériaux sont nécessaires pour cela et décrirons en détail l’essence du processus.

Contenu de l'article:

  • Devrais-je réchauffer le drain?
  • Caractéristiques de disposition du système de chauffage
    • Toit froid chauffé
    • Comment réchauffer un toit chaud?
  • Système de chauffage de l'appareil
    • Bloc de distribution et capteurs
    • Contrôleur et panneau de contrôle
  • Comment choisir un câble chauffant?
    • Caractéristiques du câble résistif
    • Le câble s'autorégule et les nuances de son travail
  • instagram viewer
  • Calcul du système de chauffage
  • Choisir un endroit pour la pose de câbles
  • Arrangement technologique du système de chauffage
  • Erreurs typiques lors de l'installation du système
  • Conclusions et vidéo utile sur le sujet

Devrais-je réchauffer le drain?

Durant les mois d’hiver, dans la plupart des régions de notre pays, le gel et les fortes précipitations l’emportent. En conséquence, de grandes masses de neige s’accumulent sur le toit. Une augmentation de la température provoque leur premier dégel puis leur fusion active.

Pendant la journée, l'eau fondue coule sur les bords du toit et dans les égouts. La nuit, il gèle, ce qui entraîne la destruction progressive des éléments du toit et des gouttières.

Gelée et glaçons sur le toit

Cette image est typique pour la saison morte. Si vous n'agissez pas, la glace et la neige tomberont sur le sol. Cela pourrait endommager la façade, les gouttières, les voitures garées en bas.

Sur les bords du toit, des glaçons et un conglomérat de neige et de glace gelées s’accumulent. De temps en temps, ils tombent en panne, menaçant la sécurité des personnes vivant au fond et sur leurs biens, l'intégrité du système de drainage et des éléments de la décoration de la façade.

Prévenir tous ces problèmes n’est possible qu’en assurant l’élimination en douceur de l’eau fondue. Ceci n’est possible que si les bords chauffés du toit et système de drainage.

Il arrive que pour réduire le coût du système de chauffage, celui-ci ne soit placé que sur la surface du toit. Le propriétaire est pleinement convaincu que cela suffira amplement.

Cependant, ce n'est pas le cas. L'eau coulera dans les gouttières et les tuyaux, où elle gèlera à la fin de la journée, car il n'y a pas de chauffage. Les drains seront bouchés avec de la glace, de sorte qu'ils ne pourront pas recevoir d'eau de fonte. De plus, il y a un risque de dommages mécaniques.

Ainsi, pour obtenir un bon résultat, vous devez équiper le chauffage du toit et les drains qui l’entourent. Dans la plupart des cas, le câble chauffant est monté sur les avant-toits, dans les gouttières du drain et dans les entonnoirs, aux joints des fragments de toit, le long des lignes des vallées.

De plus, le chauffage doit être présent sur toute la longueur des tuyaux de drainage, dans les réservoirs d'eau et les bacs de drainage.

Galerie d'images

Photo de la

Non chauffant en hiver

Il n'est pas nécessaire d'utiliser le câble chauffant posé en permanence dans le système de drainage. Il peut être inclus comme pluie, dans des situations qui menacent l’apparition d’embâcles dans le système.

Poser le câble chauffant dans la gouttière

Le câble chauffant dans les éléments du système de drainage est posé en lignes droites et parallèles, en forme de serpent ou en zigzag. La fixation se fait par des rubans métalliques de fixation fixés aux éléments du système à plusieurs endroits.

Système de drainage extérieur

Câble chauffant pour empêcher le givrage du système de drainage et la percée de ses formations de glace, équiper les systèmes de drainage externe et interne

Câble chauffant autour du drain interne

Le câble chauffant est posé autour de la colonne de drainage interne de manière à couvrir au maximum la zone aménagée en pente.

Le dispositif du système de chauffage à l'entonnoir extérieur

La pose du câble chauffant à proximité du bassin versant doit assurer la fonte complète de la neige sur une parcelle de 1 m².

Installation adjacente du câble

Dans le cas de la formation caractéristique de congères sur les structures adjacentes au toit, elles sont également équipées d'un câble chauffant. La formation de blocs de glace pouvant causer des dommages à la maison et aux propriétaires doit être exclue

Câble chauffant dans le tuyau d'évacuation

Un système de chauffage par câble est installé dans tout le drain, y compris les tuyaux de drainage. La purée de glace tentaculaire à l'intérieur de la colonne montante peut l'endommager.

Câble, pose, toit, vallée

Un facteur important dans la protection du toit, de la façade et des propriétaires de la maison contre la formation de glace est la disposition de toutes les accumulations de neige avec un câble chauffant, par exemple dans la vallée.

Non chauffant en hiver

Non chauffant en hiver

Poser le câble chauffant dans la gouttière

Poser le câble chauffant dans la gouttière

Système de drainage extérieur

Système de drainage extérieur

Câble chauffant autour du drain interne

Câble chauffant autour du drain interne

Le dispositif du système de chauffage à l'entonnoir extérieur

Le dispositif du système de chauffage à l'entonnoir extérieur

Installation adjacente du câble

Installation adjacente du câble

Câble chauffant dans le tuyau d'évacuation

Câble chauffant dans le tuyau d'évacuation

Câble, pose, toit, vallée

Câble, pose, toit, vallée

Caractéristiques de disposition du système de chauffage

Les méthodes de chauffage des différents types de toiture peuvent varier. Ce sont les soi-disant toits "froids" et "chauds". Laissez-nous examiner les caractéristiques de chaque option.

Toit froid chauffé

Ce qu'on appelle le toit sans isolation thermique sur les pentes avec une bonne ventilation. Le plus souvent, ces toits sont situés sur des pièces mansardées non résidentielles. Ils ne laissent pas échapper la chaleur, de sorte que la neige ne fond pas pendant l'hiver.

Pour de telles structures sera suffisant l'installation de gouttières de chauffage. La capacité linéaire du câble posé devrait augmenter progressivement. Commencez avec 20-30 watts par mètre et finissez avec 60-70 watts par mètre de drain.

Comment réchauffer un toit chaud?

Le toit est considéré comme étant isolé thermiquement. Ils laissent échapper la chaleur, de sorte que même à basse température, la neige recouvrant un toit chaud puisse fondre. L'eau résultante s'écoule dans les fragments froids du toit et gèle, ce qui entraîne le givre. Pour cette raison, il est nécessaire d'organiser le chauffage du bord du toit.

Comporte un toit chaud

Le toit dit chaud transmet la chaleur. Par conséquent, la neige sur les zones "chaudes" fond, l'eau de fonte tombe sur les fragments "froids" et gèle.

Il est réalisé sous la forme de sections chauffantes posées sur le bord du toit. Ils sont posés sous forme de boucles de largeur comprise entre 0,3 et 0,5 m et que, dans le même temps, la puissance spécifique du système de chauffage ainsi obtenu devrait être comprise entre 200 et 250 W par mètre carré. La disposition des gouttières chauffantes est similaire à celle utilisée pour les toitures froides.

Système de chauffage de l'appareil

Pour chauffer le toit et les gouttières, on utilisait le plus souvent un système avec un câble chauffant. Considérez ses éléments principaux.

Bloc de distribution et capteurs

L'unité de distribution est conçue pour la commutation de câbles de puissance (froids) et de câbles chauffants.

Le site comprend des éléments:

  • un câble de signal qui relie les capteurs à l'unité de contrôle;
  • câble d'alimentation;
  • raccords spéciaux utilisés pour assurer l'étanchéité du système;
  • boîte de montage.

L'unité peut être installée directement sur le toit, elle doit donc être bien protégée de l'humidité.

Le système peut utiliser trois types de détecteurs: l’eau, les précipitations et la température. Ils sont situés sur le toit, dans les gouttières et les drains. Leur tâche principale est de collecter des informations pour le contrôle automatique du chauffage.

Les données collectées vont au contrôleur, qui les analyse, prend la décision d’allumer / éteindre l’équipement et choisit le mode de fonctionnement optimal.

Contrôleur et panneau de contrôle

Le contrôleur est le cerveau de tout le système responsable de son fonctionnement. Dans la version la plus simplifiée, il peut s'agir de tout dispositif thermostatique. Dans ce cas, la plage de fonctionnement minimale de l'appareil doit être comprise entre +3 et -8 ° C. Dans ce cas, le contrôle et la commutation du système ne peuvent pas être entièrement automatisés, cela nécessitera une intervention humaine.

Contrôleur pour système de chauffage de gouttière

Pour une automatisation complète du système de chauffage, il faudra un contrôleur. Cet appareil collecte et analyse les informations provenant des capteurs et corrige le fonctionnement du système sur sa base.

Une option plus pratique à utiliser est l’utilisation d’un dispositif de contrôle électronique complexe avec possibilité de programmation. Un tel équipement est capable de contrôler indépendamment le processus de fonte des précipitations, leur quantité, de surveiller la température.

Le contrôleur réagit rapidement aux changements et prend les meilleures décisions, en choisissant le meilleur mode de fonctionnement de l'équipement pour le chauffage dans les conditions existantes.

Le panneau de commande est conçu pour contrôler l’ensemble du système et garantir la sécurité pendant son fonctionnement.

Pour la disposition du site, les éléments sont généralement utilisés:

  • automate d'entrée triphasé;
  • RCD (c'est un dispositif de protection désactivé);
  • contacteur tétrapolaire;
  • lampe de signalisation.

De plus, vous devrez mettre sur chaque phase un disjoncteur de protection unipolaire, ainsi que la protection du circuit du thermostat.

En outre, le processus d'installation nécessitera des pièces pour le montage: clous à toiture, vis, rivets. Vous aurez besoin d'une gaine thermorétractable et d'un ruban de montage spécial.

Comment choisir un câble chauffant?

Peut-être l'élément le plus important du système peut-il être considéré comme un câble chauffant. En pratique, vous avez le choix entre deux types d’appareils: un câble autorégulateur et un câble à résistance. Considérez tous les inconvénients et avantages de l’utilisation des deux options.

Caractéristiques du câble résistif

Diffère dans la simplicité du principe de travail. À l'intérieur de ce câble se trouve un conducteur métallique à haute résistance. Lorsque l'électricité est appliquée, elle commence à chauffer rapidement et dégage de la chaleur sur l'objet chauffé. Le système avec un câble résistif est très facile à utiliser et ne nécessite pas de dépenses importantes.

Câble chauffant résistif

Le dispositif du câble résistif chauffant est très simple. Le principal élément de travail est le noyau chauffant. Lorsque le courant le traverse, il se réchauffe très rapidement.

Les principaux avantages de l'utilisation de ce type de câble sont l'absence de courants de démarrage au démarrage, le faible coût du fil résistif et la présence d'une puissance constante.

Dernière déclaration peut être attribuée à la controverse. Parce que dans certains cas, une puissance constante sera plus un désavantage. Cela se produira si des parties du système auront besoin de différentes quantités de chaleur. Certains d'entre eux peuvent surchauffer et le reste, au contraire, recevra moins de chaleur.

Pour réguler le degré de chauffage d'un système avec un câble résistif, des thermostats ou d'autres dispositifs sont nécessairement utilisés.

L’efficacité et l’efficience du fonctionnement d’un tel système dépendent de la correction de leurs paramètres. La réalité est donc loin d’être souhaitée. Dans ce câble résistif est beaucoup autorégulation inférieure.

Les experts recommandent de poser un câble résistant à la surface chaque fois que possible. Cette variété est caractérisée par la présence d'un fil chauffant de nichrome. Sa capacité de roulement ne dépend pas de la taille, si nécessaire, le câble peut être coupé.

En outre, les avantages du câble chauffant sont la facilité d'installation et le fonctionnement à long terme.

Le câble s'autorégule et les nuances de son travail

Diffère l'appareil plus complexe. Dans un tel câble, il y a deux conducteurs chauffants autour desquels se trouve une matrice spéciale. Il "ajuste" la résistance du câble en fonction de la température ambiante. Plus il est haut, moins le câble chauffe, et inversement, plus il fait froid, plus il chauffe.

Câble chauffant autorégulant

À l'intérieur du câble autorégulateur se trouve une matrice spéciale capable de modifier la résistance du noyau chauffant en fonction de la température ambiante.

Les avantages d'un câble autorégulant sont nombreux. Tout d'abord, pour son fonctionnement normal, l'installation d'un complexe de dispositifs de contrôle: détecteurs et thermostats n'est pas nécessaire. Le système s'ajustera automatiquement et une surchauffe ou un chauffage insuffisant, comme cela peut arriver avec un câble résistif, ne se produira pas.

Le fil à ajustement automatique peut être coupé. La longueur minimale du segment - 20 cm, sa performance ne changera pas de la longueur. En cours d'installation, si nécessaire, les câbles peuvent être croisés et même torsadés, ils fonctionneront normalement. L'installation et l'utilisation d'un câble autorégulant sont très simples. Il peut être monté à l'extérieur ou à l'intérieur d'un objet chauffé.

Il existe un système et des inconvénients. Tout d’abord, c’est le coût. Le câble autorégulant coûte environ 2 à 3 fois plus cher que le câble résistif. Il faut garder à l’esprit que, en fonctionnement, cela coûtera moins cher. Un autre inconvénient est le vieillissement progressif de la matrice autorégulatrice, qui provoque la défaillance du câble autorégulateur dans le temps.

En savoir plus sur les fonctionnalités du choix de la lecture de câble autorégulant plus loin.

Calcul du système de chauffage

Les experts conseillent de choisir des câbles d’une capacité d’au moins 25-30 W par mètre pour le système de chauffage du toit et des drains. Vous devez savoir que les deux types de câbles chauffants sont utilisés à d'autres fins. Pour la disposition des sols chauds, par exemple, mais leur puissance est beaucoup plus faible.

Drain chauffé

Avant de procéder aux calculs de puissance, vous devez décider comment chauffer tous les éléments du système. La figure montre des exemples d’organisation possible des gouttières et des gouttières.

La consommation électrique est estimée en mode actif. C'est la période pendant laquelle le système fonctionne à la charge maximale. Il dure au total entre 11 et 33% de toute la période de froid, qui dure habituellement de la mi-novembre à la mi-mars. Ce sont des valeurs moyennes, elles sont différentes pour chaque localité. La puissance du système doit être calculée.

Pour le déterminer, vous devez connaître les paramètres du système de drainage.

Donnons un exemple de calcul pour une construction standard avec une section d’écoulement vertical de 80–100 mm, un diamètre de tranchée de 120-150 mm.

  • Il est nécessaire de mesurer avec précision la longueur de toutes les gouttières pour le débit d'eau et d'ajouter les valeurs résultantes.
  • Le résultat doit être multiplié par deux. C'est la longueur de câble qui sera posée sur la section horizontale du système de chauffage.
  • La longueur de tous les drains verticaux est mesurée. Les valeurs résultantes sont ajoutées.
  • La longueur de la section verticale du système est égale à la longueur totale des drains, puisqu'un seul câble suffit.
  • Les longueurs calculées des deux sections du système de chauffage sont ajoutées.
  • Le résultat est multiplié par 25. Le résultat est la puissance du chauffage électrique en mode actif.

Ces calculs sont considérés comme approximatifs. Plus précisément, tout peut être calculé en utilisant une calculatrice spéciale sur l'un des sites Internet. Si les calculs indépendants sont difficiles, vous devriez inviter un spécialiste.

Choisir un endroit pour la pose de câbles

En réalité, le système de chauffage pour les drains n’est pas si difficile, cependant, de sorte qu’il fonctionne au maximum. efficacement, le câble doit être posé sur toutes les zones où se forme du givre et dans les endroits où de neige.

En toiture endov le câble est monté en bas et en haut, les deux tiers de l'endova. Minimum - 1 m du début du surplomb. Chaque mètre carré de la vallée doit avoir une puissance de 250 à 300 W.

Chauffage de toit plat

Sur les parties planes du toit, le chauffage du fragment de toit situé immédiatement avant le bassin est équipé. Donc, l'eau décongelée tombera librement dans le tuyau

Le long du bord des gouttières, le fil est posé en forme de serpent. La hauteur du serpent pour les toits souples est de 35 à 40 cm. Sur les toits durs, le motif est multiple. La longueur des boucles est choisie de manière à ce qu'il n'y ait pas de zones froides sur la surface chauffée, sinon du givre se formera ici. Le câble est posé sur la ligne de séparation de l'eau par goutte à goutte. Cela peut être 1 à 3 fils, le choix est fait sur la base de la conception du système.

Le câble chauffant est monté à l'intérieur des gouttières. Deux fils sont généralement empilés ici et la puissance est choisie en fonction du diamètre de la gouttière. À l’intérieur des drains, une veine chauffante convient. Une attention particulière devrait être accordée aux sorties de tuyaux et aux entonnoirs. Généralement, un chauffage supplémentaire est nécessaire.

Arrangement technologique du système de chauffage

Nous vous proposons d'étudier les instructions d'installation détaillées pour le système de chauffage du toit et des gouttières de vos propres mains. Le processus d’organisation d’un système de chauffage pour les drains comprend un certain nombre d’étapes standard:

Galerie d'images

Photo de la

Étape 1: Installation du câble chauffant en fonction du projet

Selon le projet préparé à l'avance, nous fixons le câble, après avoir installé pour cette bande de pré-assemblage aux points de fixation. Si le projet prévoit l'installation d'un système antigel complet, alors, en plus des drains, équiper l'avant-toit et la vallée

Étape 2: Pose de lignes de chauffage orientées verticalement

Nous commençons à chauffer le câble par des entonnoirs de drainage dans les tuyaux de drainage. Nous l’organisons sous la forme d’une à trois longues boucles dont le nombre détermine le diamètre du tuyau.

Étape 3: Installez le capteur de givrage

Nous installons les capteurs du système de drains anti-givrage, ils enregistrent les variations d'humidité et de température en surface système de drainage et transmettre les données au thermostat, qui commence automatiquement à chauffer si nécessaire

Étape 4: Installez les boîtes de jonction et l'automatisation dans le bouclier

Nous installons les boîtes d'installation requises pour l'inspection, la maintenance et la réparation des lignes. Connectez les capteurs au thermostat. Nous apportons et connectons le système à la machine dans le panneau

Étape 1: Installation du câble chauffant en fonction du projet

Étape 1: Installation du câble chauffant en fonction du projet

Étape 2: Pose de lignes de chauffage orientées verticalement

Étape 2: Pose de lignes de chauffage orientées verticalement

Étape 3: Installez le capteur de givrage

Étape 3: Installez le capteur de givrage

Étape 4: Installez les boîtes de jonction et l'automatisation dans le bouclier

Étape 4: Installez les boîtes de jonction et l'automatisation dans le bouclier

Pour commencer, nous décrivons les endroits où le câble sera posé. Il est important de prendre en compte tous les virages et leur complexité. Si l'angle de rotation est trop élevé, il est recommandé de couper le câble en plusieurs parties de la longueur requise, puis de les connecter à l'aide de couplages.

Lors du marquage, inspectez soigneusement la base. Il ne devrait pas y avoir de protubérances ou de coins pointus, sinon l'intégrité du câble serait compromise.

À l'intérieur du câble de gouttière est fixé avec un ruban de montage spécial. Il est fixé sur le fil. Il est souhaitable de choisir une bande aussi forte que possible.

Le câble résistif est fixé avec un ruban tous les 0,25 m, auto-régulant - après 0,5 m, chaque bande de ruban étant également fixée à l'aide de rivets. Leurs sites d'installation sont traités avec du mastic.

Fixation de câble dans la gouttière

Pour installer le câble en utilisant un ruban de montage spécial. Aucune autre attache n'est recommandée. Des rivets, du mastic ou de la mousse sont utilisés pour fixer le ruban.

À l'intérieur de la gouttière pour fixer le câble en utilisant le même ruban pour l'installation ou le tube thermorétractable. Pour les pièces dont la longueur dépasse 6 m, un câble métallique est également utilisé. Un câble est attaché à celui-ci pour prendre la charge du dernier.

À l'intérieur des entonnoirs, le câble chauffant est fixé à la bande et aux rivets. Sur le toit - sur le ruban de montage collé sur le mastic ou sur la mousse de montage.

Une note importante des experts. Il peut sembler que l’adhérence du matériau de couverture au mastic ou à la mousse ne soit pas suffisante pour une connexion fiable. Cependant, il est absolument impossible de percer des trous pour les rivets sur le matériau de toiture. Avec le temps, cela entraînera inévitablement des fuites et le toit deviendra inutilisable.

Choisissez un emplacement sous les boîtes de jonction et installez-les. Ensuite, nous appelons et mesurons avec précision la résistance d'isolement de toutes les sections obtenues. Nous avons mis en place les capteurs du thermostat, mis en place les fils d’alimentation et de signal. Chaque capteur est un petit appareil avec un fil, la longueur de ce dernier peut être ajustée. Les détecteurs sont placés dans des endroits strictement définis.

Renforcement du chauffage dans le drain en entonnoir

Dans certaines parties du système, un gain de chauffage est requis. Plus de câble est monté ici. Ces zones comprennent un entonnoir de drainage où la glace peut s'accumuler.

Par exemple, une position sur le toit d'une maison est sélectionnée pour un capteur de neige et un détecteur d'eau est sélectionné au point inférieur de la gouttière. Tous les travaux sont effectués conformément aux instructions du fabricant. Connectez les détecteurs au contrôleur. Si le bâtiment est grand, les capteurs peuvent être combinés en groupes, qui sont ensuite connectés en alternance à un contrôleur commun.

Ensuite, préparez l’endroit où le système de contrôle automatique sera installé. Le plus souvent, il s'agit d'une boîte de distribution située à l'intérieur du bâtiment. C'est ici que le contrôleur et le groupe de protection sont installés.

Selon le type de contrôleur, les nuances de son installation peuvent différer légèrement. Cependant, dans tous les cas, il aura des bornes pour connecter des détecteurs, des câbles chauffants et pour alimenter.

Erreur d'installation du système

La photo montre que le câble est bloqué dans un état "suspendu". Au fil du temps, la violation de l'installation entraînera inévitablement sa rupture et des dommages au système de chauffage.

Nous installons un groupe de protection, après quoi nous mesurons la résistance des câbles précédemment montés. Vous devez maintenant tester l’arrêt de protection automatique pour déterminer dans quelle mesure il s’acquitte de ses fonctions.

Si tout est en ordre, nous programmons le thermostat et mettons le système en marche.

Erreurs typiques lors de l'installation du système

Des installateurs expérimentés soulignent les erreurs typiques souvent commises par ceux qui, pour la première fois, installent de manière indépendante des gouttières:

  1. Erreurs dans la conception. Le plus commun - ignorant les caractéristiques d'un toit particulier. Lors de la conception, aucune attention n'est accordée aux bords froids, aux zones chaudes, aux zones de déversoir, etc. En conséquence, du givre continue de se former dans certaines parties du toit.
  2. Erreurs dans la fixation du câble chauffant: fil métallique "suspendu" au ruban de fixation, trous dans le toit pour attaches, utilisation de ruban adhésif conçu pour l'installation d'un chauffage par le sol sur le toit.
  3. Installation de colliers en plastique, conçus pour l'aménagement intérieur, comme attaches. Sous l'influence des rayons ultraviolets, ils deviennent fragiles et s'effondrent en moins d'un an.
  4. Accrocher le câble chauffant dans le drain sans fixation supplémentaire sur le câble. Provoque une rupture du fil due à la dilatation thermique et à la gravité de la glace.
  5. Installation de câbles électriques non conçus pour la pose sur le toit. Il en résulte une dégradation de l’isolation qui risque de provoquer un choc.

Les erreurs incluent la connexion câble chauffant dans les zones où son utilisation n'est pas requise. Son travail sera inutile et le propriétaire devra payer pour cela.

Conclusions et vidéo utile sur le sujet

Des informations intéressantes sur les câbles chauffants et des conseils utiles sur leur installation sont présentées dans les vidéos suivantes.

Caractéristiques de travail du câble chauffant autorégulant:

Comment construire soi-même un système de chauffage:

Installation de systèmes de chauffage pour montage industriel:

La pratique montre que par temps froid, il est nécessaire de chauffer les drains. Cela vous donne la possibilité de vous débarrasser de la glace et garantit une protection contre la neige soudaine. Vous pouvez équiper vous-même un tel système.

Le plus difficile est de le calculer et de sélectionner les zones dans lesquelles vous devez poser le câble chauffant. Cette partie du travail peut être confiée à des professionnels. Après réception des calculs et du projet, l’installation ultérieure est facile à mettre en œuvre indépendamment.

Vous souhaitez poser une question sur la disposition du drain de chauffage? S'il vous plaît écrivez-le en dessous du bloc. Vous avez ici l’occasion de signaler des faits intéressants sur le sujet de l’article ou de partager l’expérience de l’organisation personnalisée du chauffage de la canalisation.

L'approvisionnement en eau interne et le système d'évacuation des eaux usées: normes et exigences

L'approvisionnement en eau interne et le système d'évacuation des eaux usées: normes et exigencesAutre

Communication - fait partie intégrante du projet de construction moderne. Que ce soit la propriété municipale, conçue pour le règlement de masse, ou des bâtiments privés pour une famille - l'approv...

Lire La Suite
Types et assemblage des tuyaux en fonte pour évacuation des eaux usées en plein air

Types et assemblage des tuyaux en fonte pour évacuation des eaux usées en plein airAutre

Tubes de fer utilisé dans le dispositif de réseau d'égouts, restent des images pertinentes. En dépit de la forte concurrence, plastique, produits en fonte de la construction d'un pipeline robuste, ...

Lire La Suite
Un examen comparatif des excipients pour les toilettes de tourbe

Un examen comparatif des excipients pour les toilettes de tourbeAutre

S'engager dans l'équipement des salles de bains pavillons internes avec trou de vidange ne veulent chacun. Non satisfait des déplacements nombreux et constants à la salle de bain dans la cour. Ces ...

Lire La Suite
Instagram story viewer